Seule sur les eaux

Trop de travail 
Trop de réflexions  
En manque d’inspiration 
Seule à diriger la barque 
Sur le point de chavirer 
Alourdit par trop de souci 
Déséquilibrée par ton absence
Et ce silence dans mon cœur 


Fev. 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *