Seule sur les eaux

Trop de travail 
Trop de réflexions  
En manque d’inspiration 
Seule à diriger la barque 
Sur le point de chavirer 
Alourdit par trop de souci 
Déséquilibrée par ton absence
Et ce silence dans mon cœur 


Fev. 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *