Rayures lubriques

Nos regards lubriques 
Se croisent et se recroisent 
Fascinée par ses rayures 
Ses raisonnements alambiqués 
Un zèbre de plus hante mon univers 
Et mon cœur en pleine effervescence
De ce charabia 
je ne retiens que ses lèvres pulpeuses 
Mes mains s’agitent 
Attisées par son regard pénétrant

Juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *