Je ne t’oublie pas

Ces larmes ne peuvent plus couler
Quand je t’ai perdu, un océan m’a submergée
Et renfermée dans mon propre monde
Les années ont passé
La déchirure est toujours là
Et toi, toujours absent

5 années à errer dans un épais brouillard
Avec ton souvenir pour seule compagnie
Le ciel s’est depuis éclaircit
Tu resteras toujours en moi
Et je tiendrai cette promesse, jusqu’au bout

Mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *