Effusion nocturne

Seule dans mon lit humide
Le souffle tiède du vent
Effleure la pointe de mes seins
Mes mains s’agitent
Au rythme puissant de mes supplications
Le plaisir pénètre mon corps
Par vagues successives
Laissant entrevoir ton visage
Un souvenir, un rêve peut-être…

Juil. 2017 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *