Dormir nue

Nue, le corps en effervescence
Sentir la brise effleurer mes courbes
Et tes mains venant les sublimer
De tes caresses chaudes et profondes
Un amour d’une nuit
Qui durera toute une vie

Juil. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *