Décompte infernal suite et fin

Mal au cœur, mal aux yeux d’avoir trop pleuré mais je le vois soulagé d’avoir enfin eu la force de me parler. J’étais tellement engluée dans mes soucis qu’il n’y avait pas la place pour les siens. Besoin d’air, de liberté pour pouvoir souffler, respirer et repartir de plus belle. Un amour se forge petit a petit, jour après jour, le notre a besoin de liberté pour mieux s’épanouir et retrouver ses couleurs. En profiter pour me retrouver moi-même, prendre le temps de me ressourcer pour faire briller mon armure en attendant qu’il répare la sienne. Une routine commençait a s’installer mais ne nous convenait ni l’un ni l’autre. Prendre du temps chacun pour soi pour refaire de ces week-end des moments merveilleux.
Ne pas se poser de limite, ni de délai. Nous avons besoin de temps et nous prendrons le temps nécessaire. Cela m’évitera de faire le décompte des semaines jusqu’à nos retrouvailles. Quand nous serons prêts, nous nous retrouverons, ici ou ailleurs. Deux OVNI au paradis, toi et moi pour la vie et bien plus.
Mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *