mardi 1 novembre 2016

Fin du combat - Pas touche à mon corps

Mon corps est capricieux, il ne fait que ce qu'il veut. Je l'ai accepté et j'ai réussi à lui imposer mon rythme de vie. Enfin non, ma vie n'a aucun rythme, les journées s'enchaînent mais sont toutes différentes.

Je vis ma vie à fond, profitant de chaque opportunité qui se présente et qui m'amène doucement vers mon destin, la création d'une nouvelle société. Un retour à la terre, une société plus humaine. Sans ce monstre qui m'habite, et son copain Mister NoGluten, je ne serais jamais arrivée sur ce chemin. Ce sont ces difficultés, ces épreuves qui au fil des années m'ont amenée vers un nouveau monde. Je me suis terrée pendant des années derrière mon écran, plongeant dans des mondes féeriques, riches de combats et de quêtes pour oublier ma vie, mes souffrances et mes rêves. Je me cachais aux yeux du monde, je suis aujourd'hui prête à la redessiner. Il n'y aura ni fée ni dragons mais une troupe de guerriers pacifiques. 


J'ai trop souvent eu l'impression de me battre contre moi-même, que mes propres organes voulaient me détruire, physiquement et mentalement. Dans ma bulle, je me suis ressourcée, j'ai appris à mieux me connaître, à connaître mon corps. Ses peurs et ses envies. Mon corps, on a trop souvent voulu le changer. Les médecins à base de médicaments, pilules et examens divers. Ma mère a essayé des remèdes plus naturels, toujours pour mon bien, pour que je sois comme les autres, à base de régimes et de vitamines. Mais je serais jamais comme les autres, je suis MOI !
Aujourd'hui, il y a encore ces amis qui veulent me guérir et tuer ce monstre qui est en moi. On m'a proposé toutes sortes de médications naturelles. J'ai écouté et remercié. Je suis diabétique depuis plus de 25 ans, j'en ai 30...J'ai grandi avec mon diabète, il fait partie de moi et je ne m'imagine pas vivre sans lui. J'ai trop longtemps espéré ce moment, cette opération qui changerait ma vie. J'ai fini par faire une croix dessus et j'ai appris tout d'abord à vivre avec, tout simplement pour continuer à vivre en paix avec moi-même. Je ne pouvais pas vivre en attendant ce jour où tu allais sortir de l'ombre et me proposer des soins qui peut-être feront re-fonctionner cette foutue cellule faignante qui a fait de ma vie un enfer pendant tant d'année. Tu crois vraiment que je me suis jamais posée la question ? En...28 ans ? Tu crois que j'en ai jamais rêvé ? Fini les dextros toutes les deux heures pour surveiller cette foutue glycémie qui n'en fait qu'à sa tête. Plus de maux de tête, de vertiges, de fatigue persistante malgré des nuits qui n'en finissent plus...Toute mon enfance, j'ai cru que la médecine et le Recherche trouveraient un remède pour moi, qu'un jour je ne serai plus diabétique. J'ai prié, j'ai attendu, j'ai suivi l'avancée de la recherche et j'ai compris qu'il était trop tard pour moi, que je ne faisais pas partie des priorités. Qu'il fallait être à moitié mort pour pouvoir bénéficier d'une greffe du pancréas...alors j'ai oublié la recherche et je suis restée à morfondre. Rassure-toi, je n'étais pas toute seule, mon compagnon Dépression veillait sur moi. Des années à combattre un mal qui me rongeait de l'intérieur, j'ai fini par l'accepter, par m'accepter telle que je suis et aujourd'hui tu veux me l'enlever ?! Est-ce que je te propose des recettes magiques pour être moins grand ? Est-ce que tu y croirais ?
Peux-tu imaginer le désespoir qui me suivra partout si cet énième traitement ne fonctionne pas ? Comment est ce que je pourrais continuer à vivre avec ce yoyo ? J'ai trop longtemps voulu mourir, aujourd'hui je veux vivre, comme je suis et pour moi même. J'ai repris ma vie en main pour m'assurer un avenir loin des combats et du désespoir. Je suis devenue une guerrière bienveillante, ma force sera la nature et l'amour ma meilleure arme.






Nov. 2016

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...