samedi 17 septembre 2016

Toi aussi, deviens un Tolteque

Il y a quelques semaines déjà, on m'a confié un ouvrage culte qui peut tous nous aider dans notre quête éternelle du bonheur.

Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz

ici présenté par Flex et Judie, 
deux boules de poils d'amour qui ont tout de suite adhéré aux principes de ce Chamane mexicain.

Ce livre m'a suivi partout pendant plusieurs semaines. Certes, il ne fait qu'une centaine de pages mais son contenu est riche, riche d'enseignements et j'ai préféré prendre le temps de bien les assimiler avant de passer de chapitre en chapitre. Je ne vous raconterai pas la vie de son auteur, Don Miguel Ruiz, il y a Wiki pour ça, je voudrai simplement revenir sur ces 4 accords et leur présence dans ma vie, passée, présente et future :-D.


Le 1er accord est pour moi synonyme d’honnêteté et de respect, "parler vrai" c'est avant tout être honnête avec soi-même et avec les autres. Quelque soit la nature de votre relation avec moi, vous connaissez forcément la valeur que j'attribue au respect, qui est pour moi la base de toute relation humaine...et c'est bien souvent par manque d’honnêteté qu'on arrive à des situations désespérées, si désespérées qu'on préfère lancer bombes et missiles et exterminer les survivants à coup de gaz. La paix sera possible dans ce monde le jour où nous serons tous honnêtes mais nous pouvons commencer dès aujourd'hui, chacun de notre côté, en respectant nos propres voisins. "La parole est si puissante, qu'un sel mot peut changer une vie." notamment dans l'éducation de nos enfants, qui interprètent parfois mal ce qu'ils entendent et cela peut avoir des conséquences sur toute leur vie, pour un mot mal interprété. 

Le 2ième accord, ne jamais prendre personnellement les remarques des autres est très difficile à mettre en place quand on vit en société et qu'on est attaqué à longueur de journée par ces réflexions blessantes et/ou humiliantes d'un responsable, d'un parent, d'un conjoint...mais vous pouvez faire de cet accord votre allié pour sortir de cette situation et reprendre votre vie en main ! 
Ne jamais prendre personnellement les remarques des autres, je sais ce que je vaux, ce que je suis !
En refusant de donner de la valeur aux remarques, critiques et jugements des autres, vous acceptez enfin votre propre valeur et vous ne vous laissez plus envahir par toutes ces personnes qui veulent vous changer, pour vous faire ressembler à ce qu'ils voudraient que vous soyez ! Vous n'êtes pas une poupée de chiffon, vous n'êtes pas leur jouet, vous êtes VOUS. Alors affirmez-vous, OSEZ être vous-même !!! Etre normal aujourd'hui n'a plus aucun sens, personne n'est normal, nous sommes tous différents et faites de votre différence une richesse.

Aie aie, le 3ième accord, ne pas faire de suppositions...Malgré les moyens de communications modernes mis à ma disposition, je n'ai pas souvent les réponses aux questions que je me pose : est-ce qu'il pense à moi ? est-ce qu'il va venir ? et mon entretien, est-ce qu'il s'est bien passé, est-ce qu'ils vont m'embaucher ? Que sera ma vie demain ? Et pas que dans un sens métaphysique malheureusement... On se pose tous des questions, des questions que l'on n'ose pas poser ou dont les réponses se font attendre alors on imagine, on réfléchit trop et on fait des suppositions ! Ces suppositions sont souvent bien loin de la vérité et cela entraîne des déceptions, de la rancœur, de la jalousie. Alors là aussi, osons, osons poser ces questions et surtout arrêtons d'imaginer des choses, il faut savoir être patient et les réponses arriveront au moment où on les attendra le moins (comme les clés ^^). La société actuelle ne nous incite pas à le faire mais pourtant, ça réglerait beaucoup de quiproquos et de situations difficiles : parlons de nos envies, de nos besoins, de nos rêves, de nos projets, de nos interrogations, personne ne peut les deviner ! Il se plie en 4 pour vous offrir un beau bouquet de roses toutes les semaines, vous n'avez jamais aimé les roses mais ça a l'air de lui faire tellement plaisir...Vous pensez bien faire mais plus vous attendrez, plus la situation deviendra délicate, dites lui dès demain que vous préférez le chocolat, que vous n'avez pas besoin de ses cadeaux, seulement de lui !

Le 4ième accord, "faites de votre mieux", me parle beaucoup puisque je l'applique depuis plusieurs années déjà. Face à la société de consommation et à la productivité qu'elle implique, j'ai préféré choisir une route parallèle. Avant même d'entrer dans la vie active, il m'a semblé évident que non seulement je ne serais jamais "normale" mais que je ne pourrais jamais être aussi performante que mes collègues, Je me suis alors accrochée à ce principe : je ne pourrais pas arriver à l'heure aujourd'hui mais je fais de mon mieux, Je ne pourrais pas terminer ce travail ce soir, l'informatique faisant parfois des siennes (^^) mais je fais de mon mieux et mon travail sera bien fait, c'est pour moi le plus important. "Faire de votre mieux signifie agir parce que vous en avez envie, et non parce que vous en attendez une récompense" Vous êtes nombreux à aller travailler chaque jour en attendant impatiemment le week-end ou les prochaines vacances. Avec cette attitude, vous ne profitez pas des opportunités que vous offre votre travail. Vous souffrez de cette situation, vous partez au travail chaque matin à reculons, en se disant "pas le choix, ça paye les factures..." et la qualité de votre travail s'en ressent. Le week-end est trop court pour s'évader, vous passez davantage de temps à votre travail que vous n'aimez pas, on pourrait en conclure que vous n'aimez pas notre vie. "Si on aime ce qu'on fait, si on fait constamment de son mieux, alors on jouit pleinement de la vie". Même si ce travail ne vous plait, essayer d'y trouver des avantages, autres que financiers : vos collègues, votre lieu de travail, le paysage sur la route, la musique qui vous entoure, les personnes que vous rencontrez...On a besoin de chaque métier, de chaque ouvrier, il n'y a pas aujourd'hui de basses besognes, chaque employé a sa place dans notre société et elle ne se mesure pas à votre compte en banque mais à l'énergie que vous déployez dans vos actions. Vous faites vivre la France et les Français alors réaprenez à sourire, remettez de la joie dans votre travail et faites de votre mieux pour être en accord avec vous-même !

Face aux difficultés du quotidien, à mon combat acharné contre la maladie et parfois contre les autres, j'avais déjà trouvé refuge dans certains de ces accords. J'en étais déjà venu à la conclusion que faire de mon mieux est le mieux que je puisse faire. Devant chaque obstacle, je ressors mon armure et mes armes, je suis une Guerrière dans l'âme. Je n'ai plus peur de la vie. J'ai choisi de la vivre intensément. Je n'ai plus peur de demain, mon passé ne me pèse plus. Je vole et virevolte dans l'instant présent, en pleine conscience de mes sentiments et de mes désirs. Je SUIS tout simplement. CarpeDiem.


Sept. 2016

1 commentaire :

  1. il fait partie depuis plusieurs années des livres que je mets dans mon grand sac à main, quand j'ai des pauses entres mes rendez vous, je lis et relis ....

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...