lundi 25 avril 2016

Amie-ennemie

Plaie béante ravivée
Du sang sur tes mains
Mon cœur en pleurs


Merci de me rappeler que je suis seule, que je l'ai choisi et que je dois vivre avec...ou sans. Se réfugier derrière sa vie de famille, encore une une fois m'horripile. Qu'est-ce que le partage pour toi, si tu préfères rester "en famille" devant la télé. Cette vie là ne m'intéresse plus, je préfère me consacrer aux échanges humains, enrichissants humainement, à la mise en place de projets qui redonneront vie à cette société qui se meurt, étouffée par le capitalisme. Je m'efforce de sortir de ma coquille, j'ai ôté mon armure, mon cœur est pur et je te l'ai offert sur un plateau. Ta réponse est ce coup de poignard. Encore une fois, je me détourne, en sang pour repartir sur mon chemin étoilé, sans toi. Année après année, toi et tes compères m'ont blessée de mille et une façons mais je continue à croire en la bonté universelle de l'Homme.




Avril 2016

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...