dimanche 10 mai 2015

En apnée

En apnée, la réalité devient cauchemardesque
 Je me noie dans mon propre univers
Je perds pieds et ne sais plus où aller 
Mes rêves se sont évaporés


Ma vie à reconstruire 
De nouveaux rêves à imaginer 
Un monde qui évolue sans cesse 
Sans me laisser le temps de respirer

Laisser le temps panser les blessures 
Les plaies se refermer 
Et revenir plus forte 
Pour un nouveau combat



Mai 2015 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...